Bref historique

hallwayConstruite en 1883 par le gouvernement fédéral pour un peu moins de 24 000 $, la résidence comporte 23 pièces et 11 salles de bains. Selon les architectes, elle est « de style victorien, au toit mansardé à la française ».

Au moment de la construction, le lieutenant-gouverneur était James Cox Aikins (dont le fils, Sir James Aikins, a lui aussi occupé le poste à compter de 1916).

À la gauche de l’entrée de la résidence se trouve la salle Manitoba qui, à l’origine, était également connue sous le nom de salle de l’aide de camp et servait de bureau au lieutenant-gouverneur.

À la droite de l’entrée se trouvent trois salons qui étaient à l’origine séparés par des portes en accordéon et dont la salle centrale donnait sur le hall d’entrée.

Une salle de bal a été ajoutée en 1901 à l’occasion de la visite du duc et de la duchesse d’York (qui sont devenus plus tard le roi George V et la reine Mary). La salle a été démantelée et remplacée en 1960 par la salle de bal actuelle (ou salle de réunion).

La grande salle à manger, connue sous le nom de « Palm Room », a été ajoutée en 1908 (noter les plinthes en marbre).

L’office et la cuisine actuels ont été construits en 1946 pour remplacer la première cuisine au sous-sol ainsi que le monte-plats.

Les étables ont été démolies et un garage a été construit en 1926 qui a été remplacé dans les années 1960 par l’actuel garage à trois places.

Le solarium a été ajouté en 1963.

Au début, la résidence était chauffée strictement au moyen de cheminées et de poêles placés devant certaines d’entre-elles. Le système de chauffage à la vapeur a été installé quelques années plus tard, mais bien avant 1900, et il a été amélioré. L’éclairage était fourni grâce à la toute dernière nouveauté : le gaz. La résidence était même équipée du téléphone en 1883, au taux annuel de 26,70 $.

Il ne reste aujourd’hui que deux des six rosettes de plâtre posées au plafond : la première dans le hall d’entrée et l’autre dans la salle Manitoba; il faut également noter les moulures des arcades. L’escalier principal et l’escalier de service ont été construits dans le sens contraire de ce qui est indiqué dans le plan original.

Les meubles (pour la plupart de style victorien) datent du début du règne de la reine Victoria (de 1840 à 1860 environ) et de la fin de son règne (de 1880 au tournant du siècle). La plupart des accessoires sont d’un style plus contemporain, mais se marient pourtant bien avec le reste.

En 1885, le titre du bâtiment a été transféré du gouvernement fédéral au gouvernement provincial pour devenir la « résidence du lieutenant-gouverneur ». Les mots « and for no other purpose » qui figurent sur le décret (entreposé aux Archives provinciales) sont de la main de Sir John A. MacDonald lui-même.